Choisir ses chaussures

Déterminez votre pointure

Pour choisir votre taille de chaussure, mesurez dans un premier temps la longueur de votre pied en centimètre (cm) puis reportez-vous au tableau ci-dessous.

Comment lire les étiquettes

Conformément au décret n°96-477 du 30 mai 1996 relatif à l’étiquetage des matériaux utilisés dans les principaux éléments des articles chaussants proposés à la vente au consommateur, l’étiquetage doit faire apparaître des informations sur les trois parties de la chaussure :

  • la tige
  • l’intérieur
  • la semelle extérieure

la tige

la tige

La tige est la face externe de la chaussure fixée à la semelle extérieure

l’intérieur

L’intérieur de la chaussure est l’ensemble constitué de la doublure et de la semelle de propreté

la semelle extérieure

la semelle extérieure

La semelle extérieure est la face inférieure de la chaussure soumis à l’usure par effet de la marche et fixée à la tige.

L’étiquetage doit en outre indiquer les matériaux entrant majoritairement dans la composition de la chaussure.

Un constituant majoritaire est un matériau qui représente au moins 80% de la partie de la chaussure (tige, doublure / semelle de propreté, semelle extérieure). Si aucun matériau constitutif n’est majoritaire, il faut indiquer les deux matériaux principaux entrant dans la composition de la chaussure.

Les cuirs :

Cuir

Désigne le cuir ou la peau d’un animal qui a conservé sa structure fibreuse originelle plus ou moins intacte et qui a été tanné.
Le cuir peut être recouvert d’une couche d’enduction ou d’une couche contrecollée n’excédent pas 0,15 mm.

Cuir pleine fleur

Peau comportant sa fleur d’origine telle qu’elle est présente lorsque l’épiderme a été retiré et sans qu’aucune pellicule n’ait été retiré par ponçage, effleurage ou refente.

Cuir enduit

Produit dont l’épaisseur de la couche d’enduction ou de contre collage n’excède pas un tiers de l’épaisseur totale du produit, mais est supérieure à 0,15 mm.

La désignation de l’espèce animale n’est pas obligatoire.

Les autres matériaux :

Textiles

Textiles naturels, textiles synthétiques ou non tissés, etc.

Autres matériaux

Quelques définitions

Définition des dénominations et étiquetage des produits en cuir.

En cas de doute sur la qualité du produit acheté, vous pouvez contacter la Direction départementale de la concurrence, consommation et répression des fraudes la plus proche de votre lieu d’achat.

Que garantit la dénomination “cuir” sur un article ?

Cette dénomination ne peut être utilisée que pour désigner la peau d’un animal dont on a conservé la structure naturelle des fibres et qui a été tannée c’est-à-dire qui a subi un traitement qui la rend imputrescible.

Qu’est-ce que la “croûte de cuir” ?

Il s’agit de la partie interne d’un cuir, obtenue par une opération ayant entraîné l’élimination de la couche externe et sur laquelle l’ensemble des points d’implantation des poils, plumes ou écailles se trouve détruit.

Que signifie l’expression “pleine fleur” ?

L’expression s’applique aux cuirs ayant conservé leur fleur d’origine, c’est-à-dire la partie externe de la peau (qui porte les poils).

Qu’est-ce que le “nubuck” ?

Ce sont des cuirs ayant subit un ponçage spécifique sur fleur (c’est-à-dire sur la couche externe).

Qu’est-ce que le “synderme” ?

C’est un matériau constitué de fibres de cuir liées entre elles par un liant.